Port du casque obligatoire

Ne nous trompons pas de débat

Les bons conseils sont simples.  La réciproque, par contre, a une tendance à nous tromper : c’est fortement humain de vouloir que les conseils simples soient bons.

Porter un casque à vélo, c’est un bon conseil.  Tout comme porter un gilet réflectif. Derrière, il y a tout un corpus scientifique, d’études, et de théories qui les soutiennent.  Si vous cherchez de bons conseils de sécurité personnel le à vélo, pensez à porter un casque et un gilet réfléchissant.

Transport Nantes n’existe qu’avec votre soutien. Soutenez-nous !

Il est donc parfaitement simple et logique, a priori, de proposer que ce soit obligatoire.  Et pourtant, le monde s’avère plus subtil. Dans les pays qui ont légiféré sur l’obligation du port de casque, le nombre de personnes qui se déplacent à vélo baisse d’une façon importante — accompagné de peu de changements dans la courbe de mortalité.  Il faut donc mesurer les bienfaits de la sécurité apportée aux cyclistes dans les deux cas.

Et ici, cela vaut le coup de faire une pause pour vous rassurer : je n’argumente pas que vous devez faire du vélo.  Je soutiens que c’est dans notre intérêt à tous d’encourager le vélo.

Prenons l’effet le plus important (mais pas le plus visible) d’une population qui se déplace régulièrement à vélo : la santé.  Maintes études ont montré les effets positifs du sport. Même à basse intensité, comme pour la plupart de ceux qui se déplacent à vélo en métropole, on constate une perte de poids, une réduction de l’incidence des maladies cardiaques y compris tension et cholestérol, de diabètes de type 2, de dépression, même d’alzheimer.  En effet, l’inactivité tue presqu’autant que le tabac.

La conclusion : bien qu’un certain nombre de cyclistes sans casque trouvent chaque année une mort prématurée en raison de leur manque de casque ou de gilet, un nombre beaucoup plus important meurent de l’inactivité.  Le bilan recommande clairement une augmentation du vélo. Le peu de vies sauvées est plus que compensé par les vies perdues du fait de l’inactivité.

J’ai dit que la santé n’est pas l’effet le plus visible.  On s’habitue à ses maux qui agissent très lentement. Mais avant de regarder l’effet le plus visible, considérons que même pour les cyclistes le casque n’est pas sans inconvénient sur le plan sécurité.

Tout d’abord, les études montrent que la distance à laquelle les automobilistes dépassent les cyclistes est plus courte lorsque le cycliste porte un casque.  Les cyclistes eux-mêmes ont une légère tendance à rouler plus vite avec un casque, de la même façon que les améliorations de freinage chez les automobilistes a mené aux manoeuvres plus brusques.

En outre, le taux de mortalité dû à l’absence d’un casque est cinq fois moins en métropole qu’en campagne, bien que la discussion de l’obligation est plus centrée sur les cyclistes urbains.  Dans les pays comme les Pays-Bas et au Danemark, où l’état a investi dans des infrastructures sécurisantes pour les cyclistes et piétons, presque personne ne porte un casque. Or le taux de mortalité des cyclistes hollandais ou danois est 4 fois moins élevé que le taux français.

Qu’est-ce qui est donc l’effet le plus visible ?  Étrangement, c’est les bouchons que nous subissons chaque jour, matin et soir.  En effet, une voiture prend beaucoup plus de place par personne que tout autre mode de déplacement.  Les pays qui investissent pour encourager les cyclistes en métropole constatent une réduction des embouteillages.  Allanat même jusqu’à une quasi absence d’embouteillage à Copenhague avec un tiers de déplacements fait à vélo.

Et c’est ici que la ville de Séville montre une possibilité fascinante : un investissement relativement petit en infrastructure cyclable à mener à onze fois plus de déplacements à vélo dans seulement une poignée d’année.  (Le point de départ était assez bas.)

Résumons donc :

  • L’obligation de porter un casque ou un gilet réflectif ne protège pas les cyclistes, par contre il diminue leur nombre.
  • La diminution du nombre de cyclistes mène à des problèmes de santé lié à l’inactivité.  (Rappel : nous le payons tous via nos impôts.)
  • L’existence d’un casque change les comportements des cyclistes et des automobilistes, ce qui rend moins important les bienfait du casque.
  • Tout ce qui encourage  nos concitoyens de se déplacer autrement qu’en voiture réduit progressivement les bouchons pour nous qui devons toutefois nous déplacer en voiture.
  • L’investissement en infrastructures sécurisantes pour les cyclistes peut avoir un effet très important dans l’espace de juste quelques années.

Revenons en France en 2019.  Un amendement au projet de loi sur la mobilité a proposé de rendre obligatoire le port du casque et du gilet réfléchissant.  Pourquoi ? On peut imaginer une motivation de sécuriser les cyclistes. Or l’expérience montre clairement que les cyclistes sont plus sécurisés par l’infrastructure et par leur nombre que par un casque ou gilet.  C’est d’ailleurs une approche qui fait des économies à chacun, car nos dépenses de santé et de construction d’infrastructure sont moindres.

(NdlR : Pour l’instant, l’amendement est retiré. Il pourrait revenir. Pour protéger le vélo, nous restons vigilants.)

 

Transport Nantes est un lobby citoyen qui n’est pas soutenu par les municipalités.  Nous avons besoin de vous et de votre voix. Si vous arrivez jusqu’ici, pensez à cliquer une fois de plus pour ajouter votre voix aux nôtres.

 

J’adhère !

 

Jeff Abrahamson est président de Transport Nantes, dont l’objectif est de rendre plus égalitaire la gamme de choix crédibles pour nos déplacements dans la région nantaise.  Pour ceux qui souhaitent se déplacer à vélo, à pied, en transports collectifs, Transport Nantes milite pour une infrastructure et un offre crédible. Pour ceux qui souhaitent ou doivent se déplacer en voiture, Transport Nantes militent par ses actions à ce que les rues et routes de notre métropole soient moins encombré de voiture afin de vous libérer de la place.

 

Sources :

  • https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/11/30/hausse-de-22-du-nombre-de-morts-a-velo-en-six-ans-vraiment-les-limites-d-un-chiffre_5222717_4355770.html
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_de_la_route_en_France
  • http://villemin.gerard.free.fr/CultureG/Accident.htm
  • http://archive.francesoir.fr/actualite/sante/l-inactivite-physique-tue-presque-autant-que-le-tabac-et-l-obesite-243185.html
  • https://www.sciencefriday.com/segments/this-docs-miracle-drug-exercise/
  • https://drparrsays.com/2019/02/25/if-exercise-is-medicine/
  • https://www.exerciseismedicine.org/
  • https://www.sciencefriday.com/articles/the-miracle-drug-you-need-to-take/
  • https://helmets.org/walkerstudy.htm
  • https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3783373/
  • https://www.theguardian.com/cities/2015/jan/28/seville-cycling-capital-southern-europe-bike-lanes
  • http://transports.blog.lemonde.fr/2016/02/24/10-arguments-contre-lobligation-du-port-du-casque-a-velo/
  • Jordan D. Metzl MD et Andrew Heffernan CSCS, The Exercise Cure, 2013.